Alex Dreyfus ou l’ascension d’un jeune loup d’Internet

Alex Dreyfus ou l’ascension d’un jeune loup d’Internet

Alex Dreyfus ou l’ascension d’un jeune loup d’Internet

Alex Dreyfus n’a que 19 ans quand il franchit la barrière des grandes marches du monde des affaires. Son parcours commence en 1995 par la création de Mediartis, une société de création de sites web. À partir de là, le jeune loup lyonnais ne cessera d’élargir ses horizons, toujours en quête de nouvelles perspectives.

Les débuts à Lyon

Deux ans après avoir fondé Mediartis, Alex Dreyfus se lance dans une nouvelle aventure. Il crée cette année-là Cybergogne, qui prendra plus tard le nom de Webcity. C’est l’avènement des city guides en ligne, des plateformes permettant aux utilisateurs de retrouver des horaires de ciné, les meilleures adresses de restaus… En 2000, l’entreprise emploie 90 personnes et possède 7 bureaux dans toute la France. On dit qu’en affaires, on obtient ce qu’on négocie et non ce qu’on mérite. Dreyfus saisit parfaitement l’enjeu du développement de Webcity. Il s’implique en personne dans la levée de fonds pour l’expansion de l’entreprise dans plusieurs villes françaises.

Les débuts de l’aventure parisienne

L’homme réussit non seulement parce qu’il n’économise pas d’énergie, mais qu’il travaille dans un secteur qui le passionne depuis toujours : Internet. En tout cas, en 2003, il est encore jeune mais il fait déjà ses preuves dans le monde des affaires. À cette époque, l’homme joue déjà dans la cour des grands. Cette expérience lui ouvre d’ailleurs de nouvelles perspectives. Mais cette fois, il va poursuivre son aventure à Paris. Une fois installé dans la capitale, sa réputation dans l’univers du Net l’aura devancé. Il n’aura donc pas de mal à dénicher des opportunités. Il signera notamment plusieurs contrats de prestation avec différentes d’Internet parisiennes. Pour Alex Dreyfus, c’est la continuité de la poursuite d’une ambition qui l’anime depuis sa prime jeunesse, à savoir ce désir insatiable de repousser les limites, si tant est qu’il y ait des limites.

Une spécialisation dans le poker en ligne

À Paris, Alex Dreyfus renoue avec son vieux réflexe qui est de rester constamment à l’affût de nouvelles opportunités, de ne pas hésiter à pousser des portes quand l’occasion se présente. La deuxième étape de son aventure parisienne, c’est donc le rachat de Winamax, une société de poker en ligne. Comme avec Webcity quelques années plus tôt, celui qui n’est désormais plus un jeune loup des affaires s’implique en personne dans le développe de sa nouvelle entreprise. Mais l’énergie qu’il met dans l’expansion de Winamax ne le détourne pas de sa volonté de rechercher d’autres perspectives. Ainsi, en 2006, Alex Dreyfus fait l’acquisition d’une autre société de poker en ligne, Chilipoker. En Juillet 2012, il fonde Mediarex Sports & Entertainment. L’entreprise est basée à Malte, Londres et Las Vegas. Mediarex Sports & Entertainment est une agence de marketing sportif spécialisée dans le développement de compétitions de poker. L’entreprise regroupe les 100 millions de fans et crée de nouvelles expériences d’engagement pour les fans, les joueurs et les amateurs via les ligues professionnelles, les compétitions internationales et l’intégration professionnelle.

La vision à long terme de Mediarex Sports & Entertainment

Mediarex Sports & Entertainment a récemment étendu ses activités à travers la marque GPL.COM et une nouvelle référence « Complete Globally, Play Locally ». L’entreprise de poker s’est constitué un réseau de 30 villes dans 10 pays, avec le lancement récent de GPL India (6 villes). Avec GPL, Alex Dreyfus vise à devenir une ligue sportive numérique mondiale. La société est soutenue par plusieurs investisseurs stratégiques et capitaux-risqueurs d’Asie. La réalisation de cette vision prendra probablement entre 5 et 10 ans, mais l’équipe est au pas de course pour y arriver.

Pour mieux comprendre le parcours d’Alex Dreyfus, visitez l’une des pages suivantes :

Alex Drefus – USPoker
Alex Dreyfus – PokerListings

Connor Miles

Les commentaires sont fermés.